Devenez Inspecteur du travail

| Publié le 21 février 2020

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Vous recherchez un métier socialement utile, enrichissant, au cœur des enjeux économiques et sociaux ? Le ministère du Travail recrute des inspecteurs du travail.

Pourquoi devenir inspecteur du travail ?

Les agents du corps de l’inspection du travail (catégorie A) exercent des métiers variés, au centre de l’actualité sociale, des relations du travail et des politiques du travail et de l’emploi.

Quelles sont ses fonctions ?

Le principal métier exercé, notamment en premier poste, est celui d’agent de contrôle de l’inspection du travail. Les inspecteurs du travail agissent pour l’effectivité du droit du travail et le respect des droits fondamentaux des travailleurs. Ils contrôlent les lieux de travail, informent et conseillent les salariés et les employeurs. Ils contribuent à la prévention des risques professionnels, à l’amélioration des conditions de travail, au développement du dialogue social et à d’importantes politiques publiques comme l’égalité professionnelle, les non-discriminations, la lutte contre le travail illégal. Ils disposent de pouvoirs d’enquête et de moyens d’actions étendus, et d’une garantie d’indépendance dans l’exercice de leurs missions.

Ils mettent aussi en œuvre les politiques d’emploi, d’insertion et de formation professionnelles. Ils interviennent dans le champ des mutations économiques, contribuent au développement de l’emploi et des compétences et contrôlent les acteurs de la formation professionnelle.

L’accès aux grades de directeur adjoint du travail et de directeur du travail permet d’occuper des postes d’encadrement, de pilotage, d’animation ou d’expertise. Les inspecteurs exercent leurs missions dans les services relevant du ministère du Travail en département et en région.

Quelles sont les qualités nécessaires ?

La curiosité : l’inspecteur du travail exerce un métier de terrain qui implique de comprendre l’entreprise dans sa globalité.
Le sens du dialogue et de l’écoute : il est l’interlocuteur de l’employeur, des salariés, des représentants du personnel et de très nombreux acteurs.
Le sens des responsabilités et du service public, la capacité à décider et la réactivité sont nécessaires pour faire face par exemple à des risques graves ou portant atteinte à des droits fondamentaux.
L’impartialité, de l’intégrité et de la discrétion.

Comment devenir inspecteur du travail ?

L’accès au métier d’inspecteur du travail se fait par voie de concours, sans limite d’âge.

Concours et conditions d’accès
ConcoursConditions d’accès
Interne Être fonctionnaire ou agent public de l’État, des collectivités territoriales, de la fonction publique hospitalière et des établissements publics qui en dépendent, ou être militaire ou magistrat, ou avoir exercer dans une organisations internationales intergouvernementales.
Être en position d’activité, de détachement ou de congé parental au 1er janvier de l’année du concours et avoir accompli, à la date de clôture des inscriptions, 4 années de services publics.
Externe Être de nationalité française, jouir de vos droits civiques, être libéré des obligations militaires.
Être titulaires d’un diplôme de bac +3 ou d’une qualification reconnue comme équivalente à ce diplôme.
Troisième concours Etre de nationalité française et jouir de ses droits civiques (casier judiciaire compatible avec l’exercice des fonctions).
Justifier au 1er janvier de l’année du concours de 8 années d’activité exercée en qualité de salarié de droit privé ou en qualité de travailleur indépendant.

Pour les personnes en situation de handicap, un recrutement contractuel est organisé chaque année sur dossier avec une épreuve orale d’admission.

En savoir plus :

Rendez-vous sur le site internet du ministère du travail.
Rubrique : Devenir inspecteur du travail.

Documents à télécharger :