BILAN 2021 DE L’INSERTION PAR L’ACTIVITE ECONOMIQUE

| Publié le 15 novembre 2022 | Dernière mise à jour le 21 novembre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Après la crise de 2020 qui a freiné l’activité des structures, l’IAE renoue avec son dynamisme qui se traduit par des reconductions de contrats et de nouvelles embauches.

Le dispositif de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion sociale et professionnelle.
Cet accompagnement est opéré par les structures de l’IAE. Celles-ci signent dans ce cadre des conventions avec l’État qui leur permettent d’accueillir ces travailleurs.
Le parcours d’insertion et l’accompagnement des salariés peuvent se dérouler sur 5 types de structures.
Les ateliers chantiers d’insertion (ACI) et les entreprises d’insertion (EI) accueillent des salariés dans leurs structures.
Les associations intermédiaires (AI) et les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) proposent des missions ou des mises à disposition de salariés auprès des entreprises ou des particuliers.
L’Entreprise d’Insertion de Travail Indépendant (EITI), en expérimentation depuis 2018, vise à accompagner les travailleurs indépendants dans leur mise en relation avec des clients. Cette nouvelle forme de structure de l’IAE n’a pas encore été expérimentée à Mayotte.

SOURCE DES DONNEES UTILISEES
Les chiffres utilisés dans le cadre de cette publication sont issus de la base de données de la DARES.
Ces données font l’objet d’une remontée via l’Agence de Service et de Traitement (ASP) vers la DARES. Elles sont stabilisées et ont fait l’objet d’un traitement statistique qui permet de faire des analyses.

Les points clés en 2021

  • En 2021, 671 salariés en insertion dans le secteur de l’insertion par l’activité économique qui compte 18 structures.
  • Après la crise de 2020 qui a freiné l’activité des structures, l’IAE renoue avec son dynamisme qui se traduit par des reconductions de contrats et de nouvelles embauches.
  • 1 404 contrats ont été signés en 2021 dont près de 6 contrats sur 10 est une nouvelle embauche.
  • Par ailleurs, très mobilisées sur le territoire, les ACI ont signé plus de 7 contrats IAE sur 10.
  • 46% des nouveaux salariés sont de nationalité étrangère, 6 sur 10 sont âgés de 26 à 49 ans. Ils sont également 40% à ne pas avoir suivi de scolarité au-delà de celle obligatoire.
LES SOURCES STATISTIQUES DE L’IAE
Le suivi de l’IAE repose sur l’exploitation et la mise en cohérence de plusieurs fichiers provenant de l’Agence de services et de paiement
(ASP), qui est chargée de collecter en continu des informations individuelles sur les structures de l’IAE et leurs salariés. Si les données
collectées sont avant tout utilisées pour le paiement de l’aide financière de l’État aux structures de l’IAE, elles sont également exploitées
à des fins statistiques. Pour chaque structure, il existe trois types de fichiers :
- un fichier des annexes financières à la convention qui recense l’ensemble des informations relatives à la struc-ture (montant de l’aide financière, date de début et de fin de financement, département de signature de l’an-nexe, etc.) ;
- un fichier recensant des données relatives aux salariés (caractéristiques sociodémographiques, niveau de qualification, situation avant embauche, etc.) et aux caractéristiques des contrats signés pour les embauches dans les ACI et les EI ;
- un fichier de suivi mensuel indiquant le nombre d’heures effectuées par chaque salarié pour chaque mois.
Avant la réforme de 2014, es données mensuelles étaient agrégées au niveau de la structure dans les AI.
La réforme de financement a introduit des améliorations importantes avec, notamment, la possibilité de suivre les heures travaillées à un niveau individuel dans l’ensemble des structures.

En savoir plus :

POUR EN SAVOIR PLUS
[1] Blasco J. et Frances O. L’insertion par l’Activité Economique en 2020, DARES résultats, décembre 2021
[2] SESE de Guadeloupe L’insertion par l’activité économique en 2018, novembre 2020
[3] Colliez M. (2018) l’insertion par l’activité économique en 2017, Dieccte Réunion Analyse, septembre 2018

Documents à télécharger :