Accueil > Cohésion sociale et solidarités > Appel à projets 2021 - Solidarité insertion > Lancement d’un appel à projets pour la création de 12 centres de prise en (...)

Lancement d’un appel à projets pour la création de 12 centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA)

| Publié le 8 avril 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

À l’issue du Grenelle des violences conjugales lancé le 3 septembre 2019, le Gouvernement a acté la mise en place de centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA) afin de favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive. En 2020, 18 centres ont vu le jour. Le ministère délégué à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances lance aujourd’hui un nouvel appel à projet afin de créer 12 CPCA supplémentaires.

La prévention et la lutte contre les violences conjugales constituent une priorité de la Grande cause du quinquennat. Face à la gravité et à l’ampleur du phénomène de ces violences, tous les moyens d’action doivent être activés.

À l’issue du Grenelle des violences conjugales lancé le 3 septembre 2019, le Gouvernement a acté la mise en place de centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA) afin de favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive.

En 2020, 18 centres ont vu le jour. Le ministère délégué à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances lance aujourd’hui un nouvel appel à projet afin de créer 12 CPCA supplémentaires.

Ces centres proposent aux auteurs de violences conjugales un accompagnement psychologique et médical auquel pourra être assorti un accompagnement socioprofessionnel visant notamment à l’insertion dans l’emploi.

Il vise quatre objectifs :
- Soutenir la création de 12 nouveaux centres de prise en charge globale des auteurs de violences sur le territoire national, par une contribution financière dédiée ;
- Structurer l’émergence d’une offre de prise en charge complète et homogène sur l’ensemble du territoire national axée sur des principes d’actions communs ;
- Favoriser des partenariats locaux autour de ces dispositifs, à l’intersection du judiciaire, du sanitaire et du social ;
- Renforcer les choix d’orientation possibles pour les services prescripteurs.

L’appel à projets s’adresse aux personnes morales à but non lucratif : associations, partenaires sociaux, fondations, établissements publics …

La date limite de réception des candidatures est fixée au 23 mai 2021.

Les porteurs de projets doivent se signaler à :
La Direction régionale aux droits des femmes de Mayotte taslima.soulaimana@mayotte.pref.gouv.fr
avec copie à dgcs-sdfe-B2@social.gouv.fr.
En savoir plus :

Vous trouverez ci-dessous les documents à télécharger relatifs à l’appel à projets :

- Document de présentation des lignes directrices de l’appel à projets
- Dossier de candidature
- Charte des engagements à retourner signé

--

Webmestre |